Nuréa TV

Un étrange contact sur Nuréa TV : Complément d’Enquête !

Nous allons tenter de prendre du recul mais aussi de laisser une place à l’inconnu.

Tout d’abord, voici un retour sur les infos « LES PIEDS SUR TERRE » :

Sur plus de 1000 retours, vous avez été environ 20% à signaler un problème de son technique qui aurait pu provoquer une sorte de paréidolie auditive que ce soit sur Facebook ou Youtube. Je mets de côté les bruits de chaises ou autre car je connais très bien les sons chez moi et je sais que celui-ci n’a rien à voir avec tout ce que j’ai pu entendre pendant plus de 8 ans dans mon appartement.

Voici un mail de Laurent que j’ai lu aujourd’hui et dans lequel il nous rapporte une expérience d’interférence sonore qu’il a vécu (Laurent m’a bien sûre autorisée à vous partager son mail) :

« Bonjour Nora,

Je viens de regarder l’extrait du son qui interfère dans la vidéo. Il m’est arrivé une expérience similaire il y a quelques années dont voici les faits: j’étais tout seul chez moi (maison isolée en campagne), c’était en fin de soirée, vers 23h, et je jouais de la guitare dans mon studio en sous sol. Je connaissais par coeur tous les bruits environnants (ventilation du pc, de l’ampli, bruits parasites électriques, bruits de canalisation, bruits d’animaux à l’extérieur, du vent…) Je précise que je suis musicien et ingé/son, donc j’ai une ouïe assez développée et qui discerne plutôt bien tous les détails. Comme j’étais tout seul chez moi, et à cette heure tardive, tout était très calme et silencieux lorsque je ne jouais pas. A un moment je pose ma guitare (électrique) en coupant son volume comme d’habitude (mais avec l’ampli allumé) pour écrire des idées de composition…, et là j’entend un son comme une voix, mais indiscernable et qui dure à peine 2 secondes. Je sentais que le son venait du studio mais sans pouvoir donner une provenance exacte. J’ai le sang qui s’est glacé d’un coup ! Je ne comprenais pas d’où venait ce son, cette « voix ». et puis un petit moment après, alors que j’étais en plein questionnement, j’entend à nouveau le même son! Cette fois il dure plus longtemps et je reconnais qu’il s’agit bien d’une voix. A l’affût de sa provenance, je me rend compte que ça vient de l’ampli. Je m’en approche donc et comprend qu’il s’agit d’une communication radio entre cibistes probablement.

En fait, mon ampli a simplement capté un fragment de communication radio l’espace d’un instant. C’était juste une interférence radio, mais comme elle ne suivait pas le trajet normal d’un signal audio de mon ampli, mais était directement transmise par les haut-parleurs, les problèmes de phase rendait le son différent de ce que j’entendais habituellement de l’ampli, d’où ma difficulté à définir sa provenance au début.

Je pense qu’il s’agit d’un phénomène similaire qui t’est arrivé. Comme tu as l’habitude d’un son précis venant de ton PC, si une interférence est captée et transmise par les enceintes du même PC alors le son peut sembler décalé (dans l’espace) et simplement différent en terme de fréquences audibles et donc de rendu (plus rond à cause du déphasage –> perte d’aigus, etc…)

Il ne faut pas oublier qu’on vit dans un environnement saturé d’ondes de toutes sortes, donc une interférence radio captée momentanément est une éventualité carrément plausible. Et tant qu’on ne comprend pas de quoi il s’agit,  l’imagination part dans tous les sens et avec elle l’interprétation du soi-disant « message ». Je suis sûr que si c’était Guillaume qui avait présenté l’émission, beaucoup de Nuréens auraient entendu « Guillaume » au lieu de « Nora » 😉 Pour ma part, le son que tu as capté n’est pas assez intelligible, on comprend juste qu’il s’agit d’une voix probablement d’homme, c’est tout! Le fait que tu aies entendu cette voix comme de l’anglais s’explique je pense par le principe que le cerveau qui entend une voix mais n’arrive pas à décoder le message, associe automatiquement cette voix à une langue étrangère (j’avais eu la même impression dans mon expérience).

Je tenais à te partager mon expérience et mes conclusions, en espérant t’avoir aidée à comprendre l’origine de cette voix, parce que je pense que si je n’avais pas entendu une seconde fois plus longtemps et plus distinctement l’interférence que j’ai captée avec mon ampli, je serais resté sur une impression d’expérience irrationnelle ouverte aux interprétations les plus farfelues 😉

Merci pour les vidéos de NuréaTV 🙂 Je vous regarde très souvent toi et Guillaume^^

Salutations,

Laurent »

Un problème d’interférence ?

Ce qui valide cette hypothèse, c’est que certaines personnes ont entendu de possibles sons similaires au fil de la vidéo à 2 ou 3 autres endroits. Ces sons sont très légers mais un internaute « Jean G. » nous a partagé un extrait à 1h03 que j’ai publié sous la vidéo avec Sandrine Buzin.

Si c’est le cas, cela ne m’est jamais arrivé en 4 ans d’émissions. J’aurais à nouveau envie de dire que pour moi, le son que j’ai entendu à 17min11s, ne sortait pas des haut-parleurs de mon Mac mais provenait de la pièce, à 70 cm environ, presque en face de moi. Je précise aussi que je n’ai absolument pas entendu les autres sons signalés.

Certains ont aussi tenté de séparer les 2 voix mais sans succès.

Par conséquent et malgré ma conviction que ce que j’ai entendu ne venait pas de mon ordinateur, et sans pouvoir pousser plus loin les analyses (à la différence de Laurent qui a pu définir la provenance du son grâce à la répétition du phénomène), cette option de la simple « interférence » reste tout de même une probabilité non négligeable. Je garde donc en tête cette possibilité.

Peut-être certains parmi nos auditeurs ou intervenants ont-ils des compétences spécifiques en la matière et nous apporterons des éléments d’analyse, d’expertise et de réflexion qui nous amènent vers une explication physique et rationnelle du phénomène entendu.

Ensuite, voici un retour sur les infos « LA TÊTE DANS LES ÉTOILES » :

Sur plus de 1000 retours, vous avez été environ 80% à signaler un « phénomène de TCI » (La Transcommunication Instrumentale, ou T.C.I., est la technique qui permet l’enregistrement des voix de l’Au-Delà par l’intermédiaire d’un magnétophone et d’un micro extérieur.)

Un PVE ? Phénomène de Voix Électronique (EVP : Electronic Voice Phenomena) est un phénomène paranormal qui correspond à un mot ou une courte phrase d’origine inconnue sur un enregistrement audio (cassette, MP3, etc)

Sur le coup, quand j’ai vécu cette « expérience », c’est la première chose qui m’a traversée l’esprit car la voix était tellement claire, limpide, ronde et naturelle qu’elle semblait être une voix humaine. C’est d’ailleurs en pensant à cela  que j’ai commencé à avoir un peu peur après coup car j’étais à ce moment là seule chez moi. D’où pouvait provenir cette voix, si s’en était une ?

Je me suis ensuite concentrée sur la possibilité que cela puisse provenir de mon ordinateur mais non, j’entendais toujours le son de la voix d’Elisabeth qui poursuivait son développement et le son ne venait pas de la même direction !

Enfin, je me suis dit que ça devait provenir de mon imagination sauf si le son avait été capturé par mon micro… La suite, je la raconte en détail dans l’émission avec Sandrine.

Suite à cette émission d’ailleurs, Sandrine nous a donnés un nom : Arthur (en plus de nombreux autres messages où j’apprend que ce son pourrait provenir effectivement d’une TCI) … info dont je digère encore aujourd’hui l’éventuelle probabilité.

Ceci étant dit, nous nous sommes tous demandés si ce Arthur était l’un des personnages dont a pu parler Elisabeth lors de la conférence « Quand s’ouvrent les Portes de l’Espace-Temps » ou si il était en lien avec l’un d’eux, notamment avec Sir Victor Godard ?

Si pour le moment le dossier semble bloqué en ce qui concerne l’option « Les pieds sur Terre » par manque de matière et d’analyse plus poussée, il semble que nous pouvons aller encore plus loin en suivant l’option « Tête dans les Étoiles »  :

ATTENTION, nous entrons dans le monde des synchronicités et des témoignages honnêtes mais sans possible vérification. Ceci étant dit, j’ai pour habitude de ne jamais rien mettre de côté et d’aller au bout de mes recherches même si le chemin emprunté peut souvent me laisser avec plus de questions encore que de réponses.

CHRONOLOGIE :

Samedi 28 octobre : Vers 15h David écrit son ressenti dans le groupe Facebook « Les amis du mystère et de l’insolite » (j’ai eu du mal à le retrouver celui-là, je le rajoute dans l’article ce lundi à 01:00, après avoir déjà publié ce dernier dimanche à 21h00) et vers 21h, vous avez été 2 autres internautes à proposer 2 noms, mais c’est surtout le nom de Sir Victor Goddard que je retrouvais sur le net :

Le nom de Sir Victor Goddard est compréhensible car c’était le personnage dont parlait Elisabeth, celui d’Arthur Longmore est cohérent car il  a un lien avec le premier. Mais le nom de Sir Arthur Conan Doyle vient de nul part à ce moment là sinon de l’intuition de 2 internautes David et Loïc !

À 00h11 j’ouvre le mail que Sandrine Buzin m’a envoyé à 21h03, je vous laisse le soin de juger par vous-même du contenu du message que Sandrine m’a autorisé à vous partager tout en gardant à l’esprit ce que Sandrine nous avait déjà partagé à l’antenne :

« Coucou Nora,

Je voulais te donner vite des nouvelles concernant le contact avec le fameux Arthur 🙂

Je n’ai pas osé te le dire à l’antenne, car ça me paraissait un peu « gros » mais j’arrêtais pas d’entendre en esprit : « Sir Arthur Conan Doyle ». Je me suis rappelée que c’était un auteur anglais, mais je ne me rappelais plus ce qu’il avait écrit.

Puis j’ai classé l’affaire…

On était au resto tout à l’heure (vers 19h) et je racontais à Eric ce que je t’avais dit, que j’avais vu un homme plutôt blond roux, avec une sorte de béret sur la tête, des pantalons un peu bouffants. Mais je pensais que c’était juste mon mental qui cherchait à me faire croire à un illustre personnage. 

Piquée par la curiosité, je demande à Eric de voir si on peut trouver une photo de ce romancier sur internet et on se met à chercher sur son téléphone, pendant qu’on attendait nos plats. Ma mâchoire est tombée par terre quand j’ai vu que c’était exactement l’homme que j’avais vu durant le Live.

Je me suis donc connectée à lui et je l’ai vu dans une jolie pièce près d’une cheminée où brulait un feu de cheminée. Je lui ai demandé si c’était bien lui qui était venu durant le LIVE et il a dit « Bravo, l’enquête est résolue ». J’ai compris qu’il faisait allusion à son personnage de Sherlock Holmes lol !

Apparemment, il aimait observer le cours des choses, et a été fasciné par la cruauté humaine, la logique, les faits, le paranormal. 

« Il me fallait un adversaire de Holmes, mais pas n’importe lequel », dit il. 

C’est aussi ces traits humains qu’il a voulu retraduire dans ses livres. Il a dit « la logique n’est rien sans l’intuition ». Puis il m’a montré sa table où était répandue un tas de livres empilés ça et là : « tout cela n’est rien si personne ne les lit, et si personne n’est là pour expérimenter ». (au sens large, de l’expérience de vie).

J’ai demandé ce qui l’avait poussé à écrire les romans de Sherlock Holmes, et s’il avait rencontré des gens en connexion avec la médecine. Il m’a montré le cours d’un ruisseau et a dit que l’observation attentive du ruisseau lui a fait pendre conscience que les choses s’écoulent dans un certain sens, et qu’un ruisseau ne remonte pas son cours et donc qu’une chose en entraine une autre. Et ainsi, il a observé la nature et en a déduit un certain nombre de choses, dans une certaine logique mais si elle est dépourvue d’intuition, cela ne sert à rien. J’ai fait la remarque qu’il me faisait penser à Spock, le Vulcain, dans Star Trek, et il a répondu « personnage intéressant mais une logique pure sans réel intérêt. » 

M’autorisez vous à raconter à Nora cette aventure, cette discussion avec vous ?

« Faites donc, très chère. »

– Que souhaitez vous dire concernant votre intervention sur NuréaTV ? Pourquoi avoir contacté Nora ?

– Les émissions sont des enquêtes. 

– Et vous aimez les enquêtes ?

– La vie est courte, un certain nombre de vos auditeurs sont avides de réponses. Tout n’est pas écrit. Je réserve mes conclusions. Vous avez la chance de connecter un grand nombre de personnes en même temps, ce qui n’était pas le cas de mon temps. Je n’ai pas pu trouver l’énergie d’être plus présent à ce moment là, mais est ce important ? 

– Que souhaitez vous dire à Nora et aux auditeurs ?

– Le temps court, file à toute allure, ne le perdez pas en fumisteries. J’explore l’univers, je le vis. Ouvrez grand vos yeux et vos oreilles car un jour vous n’y croirez pas, mais vous serez obligé de vous rendre à l’évidence que la vie après la vie est la continuité d’un vaste Tout dont vous êtes le chas et l’aiguille et le fil et la main qui brode. 

Je trouve le contenu du message plus que perturbant voir incroyable et en même temps, je souhaiterais en savoir plus dans l’éventualité où un contact serait peut-être possible.

J’en ai parlé à Sandrine et elle m’a proposé de poser mes propres questions à Sir Arthur Conan Doyle. Je lui ai donc envoyé un mail après avoir écrit toutes les questions qui me passaient par la tête à cet instant, je ne vous cache que l’idée d’interviewer Sir Arthur Conan Doyle m’a paru quelque peu cocasse mais laissant la raison de côté pendant un instant, je me suis lancée dans cet exercice.

Voici donc le compte rendu qu’a fait Sandrine en Télépathie Médiumnique avec Sir Arthur Conan Doyle :

 

***

Le 29 oct. 2017 à 13:36, Nora Houzet a écrit :

Bonjour Sir Arthur Conan Doyle,

J’espère que vous allez bien. Voici quelques questions que je souhaiterais vous poser suite à ce qui semble être une « connexion » que vous avez volontairement « ouverte » entre Nuréa TV et vous et que nous sommes très nombreux à avoir entendu.

Bonjour Nora, bonjour à la communauté Nuréenne, bonjour à Sandrine pour ce jeu de « passe-passe » amusant et intéressant. Je tacherai de vous répondre. Mes remerciements.

  • Avez-vous déjà tenté de vous faire ‘entendre’ sur la chaîne avant ce jour-là ?

Non. 

  • Avez-vous déjà tenté de vous faire ‘entendre’ par moi en dehors de la chaîne ?

Non.

  • Avez-vous déjà tenté de vous faire ‘entendre’ par Elisabeth de Caligny en dehors de la chaine ?

Non

  • Pensez-vous renouveler ce contact sur notre média ?

Pourquoi pas.

  • Si vous ne pouvez pas ou ne souhaitez pas renouveler un « contact » via une vidéo, pourrions-nous à nouveau vous poser des questions par écrit ?

Oui.

  • Pourquoi avoir choisi ce jour là pour entrer en connexion ?

La paix, le calme, l’ouverture, l’intérêt de la chaîne et de l’émission, ondes favorables. Portes de l’espace temps : sujet important. Elisabeth : bon canal. Peu d’interférences. Energie d’ouverture des portes dimensionnelles favorables, propices car afflux d’énergie comme des écluses qu’on ouvre ; déploiement. Cela a permis à ma voix d’être captée, canalisée, densifiée dans votre dimension jusqu’à ce qu’elle entre en vibration avec l’air. Elisabeth a de nombreux alliés qui ont bien voulu se prêter à l’exercice sans risque de perturbations. Le risque d’un tel exercice, avec un grand nombre de personnes connectées psychiquement en même temps, est de générer un champ télépathique parasite. Trop d’ondes de nature différentes. Possibilité alors de générer un « brouillard » et brouillage, failles laissant entrer des entités problématiques à cause de la profusion de formes-pensées (et champ astral). La pureté du canal et le calme canalisent plus facilement les énergies positives, rendant l’exercice plus aisé.

  • Le choix du sujet de l’émission avait-il une importance ?

Oui.

  • Aviez-vous prévu le déroulé de cette ‘affaire’ entre le temps de l’enregistrement et la diffusion décalée de l’émission ?

Oui. J’attends le final.

  • Avez-vous choisi cette émission car Elisabeth et moi étions seules à ce moment là et que l’émission n’était pas en direct ?

Oui.

  • Qu’avez-vous pensé des réactions des Nuréens suite à la diffusion de ce qui est pour nous une TCI (PVE) ?

La plupart de vos congénères se montrent de belle disposition d’esprit envers ces manifestations. Je m’en réjouis. Pas uniquement moi. Un acte de foi. La vie mérite d’être vécue.

  • Vous dites : « les émissions sont des enquêtes. » Avez-vous fait exprès de lancer cette nouvelle enquête sur notre média ?

Oui, volonté préméditée, comme tout acte (même inconscient). Pourquoi ? Pourquoi communiquez-vous si ce n’est pour vous faire entendre, témoigner de votre existence ?

  • Vouliez-vous que les gens suivent aussi bien leurs intuitions que leurs démarches plus scientifiques/techniques pour résoudre l’enquête sur le PVE ?

Je connais plus ou moins la nature humaine, ses réactions, abréactions, démarche… Je l’ai longtemps étudiée. Mon souhait ? Vous permettre, à vous, de mettre à l’épreuve votre intuition, mental, concepts… et de quelle manière vous aboutissez aux mêmes conclusions (pour la plupart). La façon dont vous décidez de vous y prendre en collaborant ; faire converger vos efforts dans un esprit unique indépendamment de vos forces individuelles, voilà l’objet du « test ». Seuls, vous vous isolez. Ensemble, vous avancez. Convergence participative. Peu importe le résultat au fond. 

  • Vouliez-vous démontrer l’intérêt, suite aux différents commentaires, de suivre son feeling aussi bien que sa raison ?

Oui, tout a son importance. Choyez les joyaux qui sont en vous, main dans la main. 

  • Êtes vous satisfait des interactions qui se produisent et des questionnements des téléspectateurs suite à votre démarche ?

Ce qui serait surtout satisfaisant serait que vous soyez satisfaits de la démarche que vous avez osé entamer. Ma satisfaction se limite à vous voir converger ensemble vers une plus grande ouverture de conscience, quel que soit le moyen que vous mettez en oeuvre. La survie d’une espèce dépend de sa faculté d’adaptation, d’ouverture, de communication, d’échange, de coopération, de respect.

  • Etait-ce le but recherché ?

Un pas en avant, vous tous ensemble. 

  • Avez-vous ‘parlé’ à d’autres moments dans la vidéo que celui qui a été capté (17min11s) ?

Oui.

  • Certains auditeurs ont noté d’autres PVE dans la bande (1h03) était-ce vous également ?

Oui. 

  • Si c’était vous, que vouliez-vous dire à 1h03 ?

Un essai, tentative. 

  • Vous avez dit que vous vouliez passer un bonjour à tout le monde : « coucou tout le monde ». Pourquoi sommes-nous nombreux à comprendre différents mots ? Quel était exactement celui que vous aviez prononcé ?

Oui, plusieurs sons, significations, fréquences, distorsions, perceptions audibles. 

NORA. (note : je ne perçois pas bien ce qu’il dit à ce moment là), comme s’il y avait eu aussi « hello » « now » « how » … plusieurs mots…

  • Vous dites : « Je n’ai pas pu trouver l’énergie d’être plus présent à ce moment là, mais est ce important ? », pour les personnes 100% rationnelles, oui cela a son importance, car il est plus simple d’analyser et d’étudier plusieurs sons clairs, audibles et répétés. Que pensez-vous de cela et avez-vous quelques choses à dire à ces  personnes ?

Les esprits 100% rationnels veulent toujours plus de preuves. Conscient de votre motivation, désir d’éclaircir l’affaire. J’aurais juste une question : quand vous croisez un étranger qui vous parle une autre langue mais qui vous fait signe de la main, et l’accompagne d’un mot incompréhensible pour vous, qu’en concluez-vous ? Les preuves se répèteront, cependant.

  • Pourquoi n’avez vous pas trouvé le moyen d’avoir plus d’énergie à ce moment là ?

Exercice difficile pour moi. Volonté d’être assez flou pour questionner et suffisamment clair et audible pour susciter l’intérêt général, sans volonté de faire peur. Les septiques continueront de douter quoi qu’il en soit…

  • Pour pouvoir prouver de la réalité d’un phénomène, il faudrait que celui-ci se répète et qu’il puisse être étudié, pouvez-vous nous y aider ? Avez-vous la possibilité et la volonté de réitérer cette connexion ?

Oui. Oui.

  • Si vous décidez de renouveler un contact, à quel moment pensez-vous que cela soit possible ?

Le soir de préférence.

  • Choisirez-vous les sujets abordés sur la chaîne pour vous manifester ou cela n’a-t-il aucune importance ?

(pas de réponse.)

  • Qu’appelez vous des « fumisteries » ?

Fumisteries : choses et sujets qui accaparent les esprits inutilement, brouillent l’entendement. Ecrans de fumée.

  • Quand vous dites « Ouvrez grand vos yeux et vos oreilles car un jour vous n’y croirez pas, mais vous serez obligés de vous rendre à l’évidence que la vie après la vie est la continuité d’un vaste Tout dont vous êtes le chas et l’aiguille et le fil et la main qui brode.»,  vous pensez à l’expérience de chacun indépendamment de celle des autres ou serait-ce une prise de conscience commune ?

 Tout à la fois. Certains ne voudront pas voir tandis que d’autres, si.

  • Cette prise de conscience aura-elle lieu durant « la Vie » des gens ou se fera-t-elle pour chacun lors de ce passage que l’on appelle « la mort » ?

Avant et après (à des degrés divers selon chacun). Les morts sont plus vivants que les vivants de ce monde. Ma question : souhaitez-vous vous réveiller de votre vivant ?

  • Je tente cette question : Auriez-vous la volonté et l’énergie de « participer » à une émission en direct au cours de laquelle nous pourrions vous poser des questions et obtenir des réponses soit en PVE soit par le biais d’un canal (Sandrine) ? Est-ce qu’une sorte d’interview « inter-dimensionnelle » peut s’envisager techniquement/énergétiquement ?

Oui, possible. Chaque chose en son temps.

  • Vous dite que « Tout n’est pas écrit » mais s’il est difficile pour certains d’allier Raison et Intuition, peut-être que Tout peut s’expérimenter, alors, avec l’expérience, vivre les choses directement peut nous aider à Tous/Tout comprendre. Pouvez-vous nous y aider en renouvelant ce « contact » ?

Oui. Vous êtes par votre expérience le ferment de votre croissance spirituelle. 

  • Comprenez vous les doutes qu’ont les gens sur la possible survivance de l’âme ? Que souhaiteriez-vous dire à ces personnes ?

Le doute est naturel. Il n’est pas écrit que tout le monde puisse avoir accès à l’acceptation de la survivance de l’âme, en tant qu’idée, possibilité. Il est bon de laisser l’âme expérimenter le doute. L’accès à la connaissance, désir de savoir, soif de découvrir les autres rivages, dépend du voyageur. L’hermite voyage infiniment plus ou mieux qu’un aventurier, dans les mondes subtiles auxquels il aspire. Le doute, ce voile que l’âme curieuse a envie de lever, est utile et nécessaire. Vous pouvez posséder beaucoup de livres passionnants et n’en ouvrir aucun, et il faut une main avide pour en découvrir le contenu, tourner la première page du manuscrit. Ce que je souhaite dire à ceux qui doutent ? Le doute persiste tant que l’Esprit n’a pas résolu l’affaire, tant que le puzzle est incomplet et il le restera tant que la dernière pièce n’aura pas été trouvée et mise au bon endroit. Cette pièce maîtresse, c’est vous. 

Aux 12 coups de minuit, il n’est plus possible d’ignorer que vous êtes bel et bien au coeur de la nuit. Apportez votre chandelle ou votre lanterne et éclairez-vous. Qu’est-ce qui vous en empêche ? Douter de la trouver ? Douter de ce que vous trouverez ensuite ? C’est sans fin. Mais aucun mal à cela. Voilà juste le constat.

Comme l’homme amnésique qui ne sait plus ni marcher, ni parler, ni manger suite à un mauvais coup sur la tête ou suite à un AVC, il doit réapprendre toutes ces choses qu’il savait pourtant si bien faire auparavant. Sa mémoire n’est plus ce qu’elle était et il peut même lui arriver de douter de ce qu’il réussissait si bien auparavant. Ne tombez pas dans ce piège, même s’il est tentant…

  • Vous dites : « Vous avez la chance de connecter un grand nombre de personnes en même temps, ce qui n’était pas le cas de mon temps. » , le Temps n’étant pas linéaire, ce ‘Temps’ vous l’avez donc pris aujourd’hui. Êtes-vous satisfait des retours suite à votre démarche ?

Un grand pas en avant. Neil Armstrong disait en posant un pied sur la surface lunaire : « Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour l’humanité ». De là haut, c’est grandiose ! 🙂

Ce n’est ici pourtant que le premier pas. 

  • Avez-vous aujourd’hui un nouveau message à communiquer aux téléspectateurs de Nuréa TV ?

Le choix. Vous avez le choix, en toute chose. Le choix d’avancer malgré vos doutes, ou de reculer tout en avançant. Qu’est ce qui vous apporterait le plus de satisfaction ? Je ne suis pas le seul à m’être manifesté auprès de vous, et je ne serai certes pas le dernier à le faire. De tout temps, il y a eu des manifestations spirituelles et à chaque fois l’humanité s’est divisée entre ceux qui croient et ceux qui renient. La peur. Les tourments. Les idéaux, religions, fervents. La terre est agitée ! Vous êtes les témoins de votre propre déchéance, à grande échelle.. L’amour seul pourrait vous réunir enfin, mais nous vous voyons errer sans discontinuer, avec quelques soubresauts de lucidité et de conscience. Cela adviendra pourtant, tout comme la mort advient en son temps pour une terre nouvelle de Lumière et d’Amour… Ayez confiance que tout se déroule pour votre plus grand bien. Et nul ne peut prendre de décision à votre place. Celle d’accueillir cet Amour, ou de continuer de nourrir l’énergie de la division…

Merci pour vos réponses et votre ’Temps’ Monsieur Sir Arthur Conan Doyle.

Au plaisir de vous ‘entendre’ si vous décidez d’ouvrir à nouveau les « Portes de l’Espace-Temps »

En attendant, l’Enquête continue…

Très chère Nora, Sandrine, Chers tous, je vous salue avec mes tendres pensées d’amour et de soutien. 

***

 

Voilà les amis, je viens de finir de lire les réponses… Je tiens à remercier chaleureusement Sandrine Buzin et tout en gardant un doute raisonnable, je tiens aussi à remercier tout aussi chaleureusement Sir Arthur Conan Doyle.

En ce qui me concerne, tant que je n’expérimenterais pas moi-même une canalisation (ce que je ne sais pas faire et que je n’ai pas forcément envie de tester non plus) je garde un doute plus que raisonnable. Par contre, je dissocie le message du messager, ainsi que de la source car, dans cette exercice, rien ne peut être prouvé (à moins que nous puissions dégager dans le contenu du message une quelconque information ou piste vérifiable). Ayant donc conscience de tout cela, je lis le message et je vois si les informations sont cohérentes ou non, si elles me parlent ou non et enfin, si elles m’aident à avancer dans mes réflexions ou non. Au final, j’agis un peu comme dans un tribunal, je me renseigne, je prends note mais je ne peux m’en servir pour établir un jugement. Je dois quand même aussi préciser que toute raison gardée, je suis aussi mon feeling : Raison + Intuition (Les pieds sur terre, la tête dans les étoiles)…

Était-ce l’enregistrement sonore d’une interférence ou d’un PVE ? Je me demande s’il n’y pas aussi un peu des deux, l’un servant à l’autre d’une façon ou d’une autre. Mais l’existence de l’une de ces options ouvre la porte à un champ de connaissance et de prise de conscience parfois impossible à rationaliser.

Tout cela peut sembler « ridicule » ou cohérent, cela dépend des points de vue. On pourrait tout aussi bien me reprocher d’être aller aussi loin dans ce complément d’information, comme de ne pas l’avoir fait assez. Sachez enfin que je n’ai pas cherché à avoir plus d’infos d’un côté ou d’un autre. J’écris cet article suite aux nombreux messages que j’ai reçus et que j’ai eu le temps de lire à cette heure, je continuerais donc à le mettre à jour en bas de page, au fur et à mesure que des nouvelles informations seront disponibles.

N’oubliez pas qu’il est possible que l’on entende ce que l’on veut bien entendre et que l’on voit ce que l’on veut bien voir.

À chacun de se faire son avis ! Toutes les portes sont ouvertes.

En ce qui me concerne, je vais prendre le temps de poser/reposer toutes ces informations… Je réserve mes conclusions. 

Les Pieds sur Terre, la Tête dans les Étoiles !

Nora Houzet

Information supplémentaire , voici ce qui semble être la seule interview filmé de Sir Arthur Conan Doyle où il parle de Holmes et de spiritisme :

  • MISE À JOUR DU LUNDI 30 OCTOBRE 2017 :

Je dois rajouter une synchronicité plus que déroutante :  Nous avons tous constaté que la voix apparait dans l’émission avec Elisabeth de Caligny à 17 minutes du début de la vidéo (pour les secondes cela varie entre 11 et 12 secondes) Et bien un YouTubeur vient de constater que dans la vidéo que j’ai montée avec Sandrine Buzin, le hasard de la découpe (sachant que c’est Guillaume qui a eu le mot final sur la découpe du début de mon témoignage, j’hésitais entre deux endroits et c’est lui qui a tranché) et des rajouts de vidéo et texte en intro, sans parler du temps que je mets à raconter l’histoire à Sandrine avant de partager le son… Tous ces paramètres aléatoires ont quand même fait en sorte que la voix se retrouve une nouvelle fois à 17 minutes du début de la vidéo !!! (pour les secondes on est entre 18 et 19 secondes)

Une nouvelle fois, le « hasard » fait bien les choses semble-t-il !

Voici quelques ouvrages en lien avec ce thème et susceptibles de vous intéresser :

           

Rafraîchir les commentaires

Laissez un commentaire

Ces sujets peuvent egalement vous intéresser...

WordPress Lightbox