Nuréa TV

PHILIPPE COUDRAY «Guide des animaux cachés – Traité de Cryptozoologie»

Paru en octobre 2009
Editions Du Mont
Site web: http://www.philippe-coudray.com

Avant de vous présenter cet ouvrage, attardons-nous quelques lignes à définir ce qu’est la cryptozoologie. Qui n’a pas entendu parler de ces animaux légendaires que sont le Monstre du Loch Ness, le Yéti, le Chupacabra ou encore le Big Foot ? Tous ces animaux, ou cryptides, s’ils n’ont pas été répertoriés par la science, font bel et bien l’objet d’études et de recherches. Leur « existence », bien souvent sujette à controverse, repose sur la base de témoignages, d’observations, de récits ou de traces matérielles (empreintes, poils, plumes, …) et enflamme l’imaginaire collectif. Si les espèces citées plus haut sont parmi les plus célèbres, de nombreuses autres bien moins populaires, considérées comme éteintes ou non répertoriées rentrent dans le champ d’étude de la cryptozoologie, un domaine d’une très grande diversité.

Philippe Coudray, auteur de bandes dessinées, peintre et illustrateur de profession, est un passionné de cryptozoologie depuis de nombreuses années et participe chaque année à des expéditions en Amérique du Nord à la recherche du Bigfoot. Il nous propose ici un ouvrage remarquable répertoriant les nombreux cryptides recensés aux quatre coins du globe.

L’introduction de ce « Traité de cryptozoologie » présente succinctement cette science, son champ d’étude, sa méthode, les controverses qu’elle suscite et la raison de ce livre qui se veut être un ouvrage synthèse apportant une vision globale de la situation. Philippe Coudray dévoile ensuite en plusieurs chapitres et sous forme de fiches détaillées ces espèces inconnues faisant le point pour chacune d’entre elles sur les hypothèses les concernant. Chaque fiche est magnifiquement accompagnée d’une illustration de l’auteur et, chose très appréciable, d’une carte permettant de situer la zone géographique où chaque cryptide évolue(rait). Sont également détaillées les conditions dans lesquelles chaque sujet a pu être aperçu ou suggéré (dans le cas d’empreintes où d’autres éléments témoignant de la possibilité de l’existence d’une espèce inconnue), ses caractéristiques physiques et morphologiques et de nombreuses anecdotes permettent au lecteur de mieux s’imprégner de cet univers fascinant.

Le premier chapitre aborde un thème cher à notre auteur puisqu’il présente pas moins d’une quarantaine de cryptides hominidés répartis sur la planète. Si les plus célèbres d’entre eux restent le Yéti et le Bigfoot, la surprise est grande de découvrir l’impressionnante diversité d’espèces hominidées décrites aux quatre coins du globe, de tailles, de morphologies et de comportements très variés. Viennent ensuite les chapitres consacrés aux félins, aux autres mammifères non marins, aux reptiles, serpents et batraciens, aux oiseaux, aux poissons et aux cryptides marins. Nous retiendrons parmi les cas les plus connus le fameux monstre du Loch Ness (ou otarie à long cou), le mokélé-mbembé à l’ouest de l’Afrique Centrale ou encore le calmar colossal dépeint par Jules Verne dans « Vingt mille lieues sous les mers ». De nombreuses espèces surprenantes se succèdent ainsi au fil des pages. Je vous partage mon coup de cœur : le Habéby, un mouton blanc sauvage au pelage court observable au clair de lune dans le sud-ouest du Madagascar, créature de morphologie somme toute assez commune à laquelle des yeux écarquillés semblables à ceux d’un lémurien nocturne donnent une apparence surréaliste.

Philippe Coudray clôt son livre sur une bibliographie commentée qui permettra à tous les amateurs de cryptozoologie de pousser un peu plus loin leur curiosité. Livres, revues, associations et sites internet consacrés à cette science ne demandent qu’à étancher votre soif de connaissance !

En définitive, j’ai parcouru ce livre comme on dévore une friandise. Au-delà des magnifiques illustrations de son auteur et de la quantité non négligeable d’informations qui nous sont présentées, cette lecture m’a ramené des années en arrière, vers ce sentiment de l’enfance que tout reste à découvrir pour peu que l’on laisse libre cours aux rêveries de l’éternel explorateur qui sommeille en chacun d’entre nous. Non content de m’avoir fait parcourir les cinq continents en quête de « créatures » toutes plus énigmatiques les unes que les autres, ce « Guide des animaux cachés » m’aura fait voyager bien au-delà, dans ce monde de l’émerveillement où imaginaire et réalité se côtoient de façon si intime qu’ils finissent par ne faire plus qu’un.

Amis lecteurs, régalez-vous !

Guillaume Hzt

 

Vous souhaitez commander le livre de Philippe Coudray ? Voici un lien utile :

Rafraîchir les commentaires

Laissez un commentaire

Ces sujets peuvent egalement vous intéresser...

WordPress Lightbox