Nuréa TV

Un rire dans la nuit (Damien)

Un rire dans la nuit

Il y a sept ans, ma femme et moi étions dans une maison du côté de Parcay sur Vienne en Indre et Loire. Tout a commencé un 24 Décembre, alors que nous nous préparions pour aller réveillonner. Ma fille en bas-âge et ma femme se trouvaient dans la voiture. Je suis remonté à l’étage pour prendre mon appareil photo, et là j’ai eu la sensation que quelqu’un arrivait derrière moi. J’ai pensé que c’était ma femme mais lorsque que je me suis retourné il n’y avait personne, et au même moment j’ai entendu chuchoter et prononcer mon prénom. N’étant pas trop sûr de ceci, je n’ai pas relevé plus que cela.

Nous sommes partis réveillonner et sommes rentrés vers 5h du matin. Quelques temps après nous être couchés, ma fille s’est réveillée et n’arrivait pas à se rendormir. Nous l’avons donc mise avec nous. N’ayant pas assez de place pour dormir je suis allé me coucher sur le canapé au rez-de-chaussée. Là, j’ai ressenti à nouveau la sensation que quelqu’un était à côté de moi, et au même moment j’ai entendu rigoler à l’étage. Pensant que c’était ma femme et ma fille, je suis monté et j’ai constaté qu’elles dormaient toutes les deux. Je suis redescendu sur le canapé et au moment où je commençais à m’endormir, j’ai entendu rigoler juste à côté de moi. Je suis remonté directement dans mon lit sans trop savoir ce qui s’était passé, mais en étant un peu apeuré.

Je n’en ai parlé à personne car pour moi, à cette époque, il y avait obligatoirement une explication rationnelle à tout ceci. Les mois qui ont suivis ont été très durs. Je n’arrivais plus à dormir ou très mal, avec toujours cette sensation que quelqu’un était à côté de moi. En pleine nuit et plusieurs fois, j’ai ressenti comme des caresses sur la tête, le dos et les bras, et à chaque fois ma femme me tournait le dos et dormait. Je me souviens d’une nuit où je me suis réveillé mais j’avais du mal à ouvrir les yeux et j’ai aperçu au-dessus de moi trois ombres de forme humanoïde qui m’observaient. J’ai refermé les yeux et j’ai fini par les ouvrir. Était-ce un rêve ? Je ne sais pas mais grosse panique ! J’ai fini par en parler à ma femme, qui ne m’a pas pris au sérieux. Elle a fini par me croire lorsque en pleine journée nous avons vu tous les deux une ombre sur le mur alors qu’il n’y avait personne d’autre personne dans la maison ni dehors.

En parallèle, nous avons constaté des problèmes au niveau des lumières : les ampoules grillées une fois par mois, la lumière du couloir à l’étage qui s’allumait toute seule et nous entendions le télérupteur s’enclencher.

Ma femme a surpris plusieurs fois ma fille en train de fixer le mur tout en gazouillant. Quand elle a commencé à parler, elle me disait lorsqu’elle se réveillait la nuit que le bébé qui pleurait l’empêchait de dormir, et des fois elle me parlait d’une dame.

Tous ces événements ont commencé à nous compliquer l’existence. Nous avons vraiment eu peur lorsque ma femme, qui était enceinte de notre deuxième enfant est tombée dans l’escalier. Elle m’a expliqué qu’elle avait ressenti comme deux mains froides dans le dos qui la poussaient. Si je ne me trompe pas, ma femme a accouché quelques jours après, avec un mois d’avance sur la date prévue.

Nous avons décidé d’en parler aux propriétaires de la maison, au risque qu’ils ne nous prennent pas au sérieux. Au contraire, ils nous ont écoutés et nous ont conseillés d’aller voir un médium. J’étais très sceptique concernant le médium et pas trop chaud pour aller le voir. Nous avons fini par y aller car nous n’en pouvions plus et j’avais peur de devenir parano à force.

Nous lui avons expliqué ce qui se passait mais sans lui donner trop de détails car j’avais besoin de le tester. Il m’a dit qu’il y avait une histoire avec une femme et un enfant (détail que je ne lui avait pas dit), que les hommes et les enfants étaient acceptés par cette « dame » mais pas les femmes. Le médium m’a dit que j’étais récepteur, que cela pouvait être ponctuel ou que je le serai tout le temps. Il m’a demandé d’asperger les coins de la maison avec de l’eau bénite et de placer une neuvaine au milieu de la pièce en faisant une prière pour demander à cette personne qu’il était temps pour elle de partir. N’étant pas croyant et plutôt sceptique, il m’a dit que cela ne posait pas de problème. Je l’ai fait, la neuvaine s’est éteinte au bout de neuf jours, et effectivement nous n’avons plus rien ressenti de particulier. Nous n’avons plus changé une seule ampoule.

Nous avons tout de même décidé de partir de cette maison.

Voilà, dans les grandes lignes, ce que nous avons vécu. Aujourd’hui, avec le recul, je n’arrive toujours pas à expliquer tout ceci. Je sais que l’électromagnétisme, les ultrasons et infrasons peuvent nous perturber et dans cette maison nous avions une cheminée à foyer ouvert. L’air qui passe au niveau du toit peut provoquer des ultrasons ou infrasons. Nous avions également un puits donc un cours d’eau qui devait passer à proximité de la maison, et si je ne me trompe pas le frottement de l’eau sur la terre pourrait engendrer un champ électromagnétique. Je me dis que ça peut être une explication, mais cela n’explique pas tous les phénomènes.

Depuis ce moment, beaucoup de choses ont changé. J’ai fait une grosse remise en question sur moi-même et sur ce que je pensais savoir. J’ai accepté que certains phénomènes restent inexpliqués. Il m’arrive de ne pas être à l’aise dans certains lieux, et même parfois d’avoir peur.

Voilà ce que nous avons vécu.

Damien

 

N.B. : la photo de cet article est une illustration.

Rafraîchir les commentaires

Laissez un commentaire

Ces sujets peuvent egalement vous intéresser...

WordPress Lightbox